Le bois de la fertilité

Je réédite, en somme, un article de mon ancien blog.
Il y a donc, à quelques embardées de ma modeste demeure, une chapelle dédiée à sainte Lucie.

Attention, ce n’est pas n’importe quelle chapelle, c’est un pèlerinage local pour résoudre les problèmes d’infertilité…. féminins ( oui, parce que ça vient toujours des femmes, c’est bien connu).

On l’appelle aussi le bois de sainte Lucie. On faisait auparavant des petits objets à base du bois qui entourait la chapelle.

P1010478

Au cours du VIIe siècle, il y a eu un courant monacal ascétique venu du monde celte qui s’est notamment épanoui en Lorraine et dont le chef de file était saint Colomban.
Or, notre sainte Lucie locale est la fille d’un roitelet écossais venue se perdre comme bergère dans nos contrées durant ces siècles obscurs où paganisme et christianisme se mêlaient encore.
Elle fit le choix de vivre dans le dénuement le plus complet à l’écart du village et construisit un oratoire sur le mont où elle avait élu domicile.

Un soir, alors qu’elle était allée chercher des braises pour son feu, elle les renversa de son tablier dans le ruisseau. Maudissant le cours d’eau, les braises se rallumèrent.

Morte à l’aube de ses quarante ans, des conséquences d’une vie d’anachorète, sa réputation dépassa rapidement les frontières du village et on accourut auprès de son tombeau pour bénéficier de son intercession. Son père voulut récupérer le corps de sa fille ; mais en dépit du long voyage entrepris, le corps de la sainte refusa de quitter sa résidence. Un couvent féminin s’installa au fil des siècles.

Lucie fut invoquée dans les cas de stérilité féminine et les femmes venaient s’asseoir dans une petite cavité de l’oratoire où la sainte prenait place de son vivant.

On doit à sainte Lucie, quelques naissances célèbres dont celle de Louis XIV, aussi appelé Louis Dieudonné, en raison de l’infertilité prétendue du couple couple royal. Marguerite d’Autriche s’est en effet arrêtée dans le village au retour d’un voyage de son couronné d’époux en 1633.

Aujourd’hui, il reste bien peu de choses de ce florissant passé religieux, mis à part quelques toponymes et une petite chapelle à l’abri des regards.

P1010486
on s’est dit que pour l’éjaculation rétrograde et les spermogrammes faiblards, ça pouvait peut-être le faire aussi…

 P1010481

P1010482

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le bois de la fertilité »

  1. Et ben voilà ! Non mais qu’est-ce que l’on s’embête en PMA ! Bon, tu nous donnes l’adresse, hein ? En plus, cela fera des économies à la sécu !
    Merci pour toutes ces informations, très beau post où l’on apprend plein de choses…

  2. Est-ce que tu pense que si je m’assieds sur la chaise que vient de quitter ma collègue Lucie ça marche pareil ? 😉
    En tout cas tes photos sont très jolies et j’aime qu’on me raconte des histoires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s